Société Nationale de l'Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie - Force publique - SNHPG
Loading
Pour consulter notre catalogue des publications et commander rapidement vos ouvrages cliquez sur la rubrique LIBRAIRIE

Gendarmeries étrangères


Choisissez le pays souhaité : (cette recherche n'est pas branchée)


Gendarmerie nationale tchadienne

Avant l’indépendance, la gendarmerie française est présente au Tchad à travers le détachement de gendarmerie de l’Afrique équatoriale française (AEF). Elle transformée en section en 1949, en compagnie en 1955, puis en groupement. Proclamé République le 28 novembre 1958, le Tchad accède à l’indépendance le 11 août 1960. En 1961, la Gendarmerie nationale du Tchad est officiellement créée par le décret n° 142/PCM du 17 août.

En 1962, le décret n° 125/DN du 20 juin règle son service. En 1982, la gendarmerie est transformée en police militaire avant de retrouver son statut antérieur en 1990. En 1992, le décret n° 159/MDNACVG/92 du 14 avril fixe son organisation générale. En 1993, le décret n° 93-050 1993-02-05 PR/MDPRC/DNACVG/93 découpe le territoire de la République du Tchad en huit circonscriptions de la gendarmerie. En 1994, le commandement de la Gendarmerie nationale devient Direction générale de la Gendarmerie nationale.

En 1996, la Constitution de la République du Tchad consacre un chapitre à la Gendarmerie nationale. En 2013, après la dissolution du détachement intégré de sécurité (DIS), c’est à la gendarmerie que revient désormais la responsabilité d’assurer la sécurité des réfugiés soudanais, des déplacés tchadiens et le personnel humanitaire. De l’indépendance à nos jours, les gendarmes tchadiens ont connu plusieurs guerres civiles et des conflits intercommunautaires.

Alors que le Tchad a connu plusieurs attaques rebelles en provenance du Soudan entre 2006 et 2009, il bénéficie d’une situation assez apaisée depuis l’accord de paix signé avec ce pays en janvier 2010. Cependant les situations de crise et les menaces sécuritaires se multiplient autour du Tchad : intensification des trafics, montée du terrorisme au Sahel et de la violence liée à Boko Haram au Nigéria, instabilité en République centrafricaine et en Libye.

Retour en haut
Société Nationale de l'Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie - Force publique - SNHPG