Société Nationale de l'Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie - Force publique - SNHPG
Loading
Pour consulter notre catalogue des publications et commander rapidement vos ouvrages cliquez sur la rubrique LIBRAIRIE
histoire de la gendarmerie Recherche
histoire de la gendarmerie LIVRES
Histoire
Patrimoine
Droit, sociologie,
sciences politiques

Défense - Sécurité
Roman
BD
AUTRES ARTICLES

CD-DVD
Documents
Objets
Autre
POUR ADHÉRER
histoire de la gendarmerie MON COMPTE histoire de la gendarmerie



Mon compte | Mon panier
La face cachée de la Gendarmerie
La face cachée de la Gendarmerie

Avis :
Epoque : Moyen-âge et ancien régime (1337-1788)
Auteur : Jacques Révise
Editeur : Éditions de la Musse
A la vente : oui
Etat : neuf
Prix : 19.50 €

Ajouter au panier

« Pendant quarante ans, j’ai vécu immergé dans la gendarmerie. Pourtant, je ne suis pas gendarme (…). Mais, en ayant été pendant trente et un ans, responsable corporatif de L’Essor de la Gendarmerie, je suis certainement devenu l’un des meilleurs connaisseurs du "microcosme gendarmique", qui est loin d’être homogène mais que j’ai pu examiner sous toutes ses coutures ». Voici la déclaration liminaire de l’ancien directeur de L’Essor de la Gendarmerie, organe de presse corporative de l’Arme, qui en l’absence de syndicats dans la gendarmerie, a longtemps tenu le rôle de porte-parole du personnel soumis au devoir de réserve. Pour juger du poids de ce journal, il convient de rappeler que le nombre de ses abonnés est passé de 9 000 en 1972 à 40 000 en 1989.
Les combats et les désillusions relatés par ce directeur de presse atypique, entre 1972 et 2003, permettent d’apporter plusieurs éclairages intéressants sur le milieu associatif des retraités de la gendarmerie et sur les relations souvent tumultueuses avec la direction. L’auteur fournit également de précieuses informations sur les conditions sociales des gendarmes dans le dernier quart du XXe siècle.
Ce témoignage, éminemment subjectif, n’est toutefois pas exempt des lacunes propres à l’exercice. « Les critiques fusent, reconnaît le général André Lorant dans la préface, toujours sincères, souvent justes, parfois exagérées (…) [mais] cette histoire a le mérite de contribuer, sous un angle très particulier, à l’histoire de notre gendarmerie contemporaine ». Il a d’ailleurs su trouver la formule pour résumer l’esprit de l’ouvrage : l’histoire racontée par Jacques Revise est celle « d’un amoureux incompris d’une maîtresse infidèle ».

Société Nationale de l'Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie - Force publique - SNHPG