Société Nationale de l'Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie - Force publique - SNHPG
Loading
Pour consulter notre catalogue des publications et commander rapidement vos ouvrages cliquez sur la rubrique LIBRAIRIE
histoire de la gendarmerie Recherche
histoire de la gendarmerie LIVRES
Histoire
Patrimoine
Droit, sociologie,
sciences politiques

Défense - Sécurité
Roman
BD
AUTRES ARTICLES

CD-DVD
Documents
Objets
Autre
POUR ADHÉRER
histoire de la gendarmerie MON COMPTE histoire de la gendarmerie



Mon compte | Mon panier
Force publique n° 10 - Des chars et des gendarmes
Force publique n° 10 - Des chars et des gendarmes

Avis :
Epoque : Troisième république - Première Guerre mondiale - Seconde Guerre mondiale - Gouvernement de Vichy - Quatrième République (1872-1958)
Auteur : Clément Têtevuide
Editeur : SNHPG
A la vente : oui
Etat : neuf
Prix : 20.00 €

Ajouter au panier

Clément Têtevuide est né le 8 juin 1992 à Paris. De formation littéraire, très tôt passionné d’histoire et notamment d’histoire militaire, il suit les cours de classe préparatoire à l’Ecole des Chartes, au lycée Pierre de Fermat à Toulouse. C’est au cours de cette préparation qu’il découvre l’histoire des forces de l’ordre et particulièrement celle de la Gendarmerie. De retour à Paris, il prépare à l’université Paris-Sorbonne, sous la direction du professeur Jean-Noël Luc, un premier mémoire d’histoire contemporaine intitulé : « Assurer l’ordre français : la gendarmerie française en Sarre de 1945 à 1948 ». En 2015, toujours sous la direction de Jean-Noël Luc il prépare et soutient son mémoire de mastère II d’histoire contemporaine intitulé : « Des chars pour les gendarmes ? Du groupe spécial de Satory au 45e BCG (mai 1933- mai 1940) ». C’est ce mémoire que la Société Nationale de l’Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie a le plaisir et l’honneur de publier dans sa revue Force Publique.

La participation du 45e BCC à la bataille de Stonne en mai-juin 1940 est relativement bien connue. Mais auparavant ? Quid du Groupe Spécial de Satory créé en 1933 ? Quelle évolution de 1934 à 1939 ? Quelles missions ? Quels personnels ? Quels matériels ? Et surtout, pourquoi ? Pourquoi faire ? Pourquoi et comment ce Groupe Spécial devient, en décembre 1939, le 45e Bataillon de chars de combat de la Garde Républicaine Mobile ? Autant de questions auxquelles Clément Têtevuide apporte des réponses précises. Mais, au-delà, à partir de ce travail de recherche, il nous fait toucher du doigt les tensions entre l’armée et la gendarmerie, entre la garde républicaine mobile et la gendarmerie départementale, tensions récurrentes tout au long du XXe siècle. Ce travail est un apport important à la compréhension de l’histoire de la Gendarmerie de l’Entre-deux-Guerres.

Société Nationale de l'Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie - Force publique - SNHPG