SNHPG   VIE DE L'ASSOCIATION   ACTUALITÉS UNIVERSITAIRES   CARNET DES MANIFESTATIONS   DERNIÈRES PARUTIONS



La vie de l'association

Rapport moral et d’activité validé par l’assemblée générale du 10 novembre 2018


En ouverture de l’AG, le Président salue la mémoire de trois membres de l’association, décédés en 2018 : le général (2S) Yves QUENTEL, ancien chef du service historique de la gendarmerie, André CLAPIE président de la confédération française des associations de retraités et pensionnés de la gendarmerie (CFARPG) et Elie GAMBIER président honoraire de la même association. La CFARPG mérite d’être saluée pour sa publication « Gendarmes d’hier et d’aujourd’hui » qui s’efforce toujours de présenter un ou des articles à vocation historique. 

Après la présentation des comptes relatifs à l’exercice 2017 dont quitus a été donné à l’unanimité à la Trésorière, le Président a décliné les activités et les actions engagées pour l’avenir.

Activités déployées dans le cadre des 7 missions de la société précisées à l’article 2 des statuts 

1. Développer la recherche historique

– Le Partenariat avec la Sorbonne continue à vivre (intervention du Président dans un colloque dédié au droit des manifestations) mais peu d'initiatives cette année de la SNHPG

– La société a directement contribué à la conception puis à l’animation de la table ronde historique organisée par la caisse nationale du gendarme à l’occasion du colloque sur ses 130 ans

– Présence aux deux colloques ANORGEND, celui du 25 septembre 2017 (dont plusieurs communications ont été publiées dans la RHPG 13) et celui du 23 septembre 2018 sur les batailles inscrites au drapeau mais sans partenariat. La formalisation d’un partenariat est envisagée, notamment pour réaliser de manière régulière une publication faisant suite aux colloques organisés par l’ANORGEND

– Diffusion sur site internet. Mais la question d’une capacité permanente d’animation du site se pose ainsi que celle de la sélection des contributions proposées, non diffusées dans la revue, mais qui pourraient l’être sur le site de la SNHPG dans le cadre de la refonte en cours du site)

– Pas de bourses et de prix compte tenu de l’insuffisance des ressources mais ce sujet ne doit pas être perdu de vue pour l'avenir compte tenu de l’évolution du prix littéraire gendarmerie

2. Développer, entretenir des coopérations France Monde, assurer le rayonnement

– L’exposition sur les gendarmeries du monde qui s’est achevée en juillet 2018 a créé une vraie dynamique comme la première rencontre européenne des collectionneurs de la gendarmerie les 19 et 20 mai 2018 et dont a rendu compte la RHPG 13. Il convient de ne pas perdre cet élan. La nouvelle édition 2019 de l’annuaire sur les gendarmeries du Monde devrait y contribuer

– Interne :

● La SNHPG a signé la charte des associations gendarmerie le 15 février 2018. Cette signature permet à la société d’être officiellement répertoriée dans l’annuaire intranet et lui permet d’être connectée à l’actualité de la gendarmerie. Cette signature a aussi ouvert la possibilité de faire appel au service de diffusion de la gendarmerie pour réaliser les impressions des productions, ce qui a été fait pour les deux revues parues en 2018

● Le DGGN a agréé la proposition de la SNHPG de devenir également la société des amis du musée de la gendarmerie, rôle déjà prévu dans nos statuts mais qui jusqu’à cette année n’avait pas été validé. Cette évolution impose une politique particulière de relations et contacts avec les autres sociétés et musées, soit proche géographiquement, soit proche en termes de thématiques. Ce fut le cas avec la société des amis du musée de l’armée, son président ayant été reçu à Melun. Cette évolution a également donné lieu à un déjeuner de travail organisé avec les élus locaux à Melun avec l’appui du musée et de l’EOGN

● Au titre de cette évolution, le président est désormais membre invité du conseil d’administration du musée et du conseil scientifique. Lors du dernier conseil scientifique, le 12 octobre 2018, le président a pu présenter le projet de programme, l’évolution de la société comme société d’amis, notamment son rôle en matière d’acquisition de pièces de collection et le projet d’extension du musée.

● Le président est allé au contact du SIRPA dont son chef est présent et a pu revoir avec le SIRPA les conditions de cession de l’iconographie. Le SIRPA est ouvert pour diffuser des informations via ses médias.

● Une réunion de travail a été tenue avec le délégué au patrimoine pour évoquer les évolutions en cours et le programme prévisionnel de la société. La présence officielle du DELPAT au sein de la société s’impose. Une proposition vous sera faite infra.

● Représentations cérémonies : Signataire de la charte des associations, le président est invité à toutes les cérémonies nationales organisées par la DGGN et y a participé (sainte Geneviève, 16 février, Hommage au colonel BELTRAME). Il sera désormais invité à toutes les cérémonies organisées par l’EOGN. Il a assisté à la prise de commandement du général BOYE, nouveau commandant de l’école.

● Des relations suivies sont établies avec des associations APTG/ACSPMG et en particulier l’APTG qui va apporter un appui sur le patrimoine mécanique (cf. articles revue 13).

● Associations TREFLE/ANORGEND/AMIS/Gendarmes de cœur. Le président remercie le GCA (2S) BUCHHEIT pour sa contribution et les éclairages apportés concernant les procédures de recherches publicitaires. L’ANORGEND mérite d’être saluée pour les initiatives qu’elle prend en matière de colloque historique. Les Amis pour leur part ont apporté un appui significatif sur les procédures de publication avec le SDG. Enfin, l’adhésion de la présidente et du secrétaire général de l’association gendarmes de cœur est à saluer.

● CNG. Le partenariat noué cette année avec la caisse nationale du gendarme dont je salue la présence du Président, membre de notre association a été exceptionnel et a permis de réaliser la revue 14 ainsi que la table ronde historique du colloque. Le professionnalisme de l’équipe de la CNG mérite d’être souligné et notamment celui de Madame Justine AUDO. Le tour de France réalisé par le général ROY pour commémorer le Capitaine PAOLI est exceptionnel.

– Externe :

● SHD – L’association est invitée aux manifestations du SHD. La publication de communications de membres du SHD dans la revue et notamment celle du Professeur Hervé DREVILLON est déterminante.

● SAMA – la relation engagée avec la SAMA est à poursuivre et constitue un enjeu pour le musée

● SORBONNE (autres universités) – au-delà de l’engagement de notre vice-président le Professeur LUC ici présent, il faut souligner l’enjeu de poursuivre, tant avec le chantier de la Sorbonne qu’avec d’autres universités.  

● Souvenir Français – Le président de la SNHPG est membre du CA du souvenir français. L’appui apporté par les membres de notre association et le garde HORNER du SHD a permis de faire retenir le nom de deux gendarmes dans le cadre de l’opération des 100 morts du premier conflit mondial (morts pour la France inhumés dans des tombes familiales). Ces opérations pourraient se poursuivre au cours des années à venir.

● Envoi revue. Il convient de développer l’envoi de revues vers l’extérieur. La SAMA, CRIMINOCORPUS ont été servis des revues 13 et 14.

3/4. Susciter l'intérêt des gendarmes – Faire connaître

– Les revues 13 et 14 ont été diffusées chacune à 4870 exemplaires vers les unités de gendarmerie 

– Les contacts avec les associations précitées comme la relation avec la CNG ont permis d’accroître la visibilité de la société comme la diffusion coup sur coup des revues. Il y a un enjeu à poursuivre en fédérant afin de tirer le meilleur parti des compétences des uns et des autres, notamment s’agissant du patrimoine

– Le Salon littéraire Melun est un lieu incontournable. La société sera présente à l’édition 2018 fin novembre

5. Acquisition et restauration objets/documents

– Cette fonction, typique d’une société d’amis de musée, n’a pas encore été mise en œuvre sauf dans une situation pour laquelle la société a servi d’intermédiaire (la revue 13 en rend compte). C’est un enjeu pour 2019, notamment pour l’achat de la tenue de Maréchal de Moncey (cf. rapport d’orientation 2018-2019).

6. Soutenir le musée et réaliser des expositions

- L’Exposition sur les gendarmeries du monde a concrétisé ce rôle. Toutefois le fait de devenir la société des amis doit conduire à délivrer un service gratuit au musée (une décision vous est proposée infra)

- La revue 13 concrétise la nouvelle formule de la revue dans son rôle complémentaire de soutien au musée. Il s’agit de présenter l’actualité du musée, sa programmation, mais aussi une salle ou des objets en lien ou non avec le dossier. La présentation de la compagnie des chasses et voyages et de la salle qui en traite au musée répond à cette orientation (il vous est proposé infra de valider cette évolution de la revue) 

- Contacts avec les élus locaux. Ces contacts se sont opérés à plusieurs reprises cette année à MELUN. Ceux-ci attendent beaucoup de la société pour appuyer le musée dans sa fréquentation. Ils sont prêts à soutenir des actions de soutien de la société sur Melun.

7. Conserver la mémoire de l'institution et de ses membres

- Sur cet objectif, la revue a contribué largement à cet objectif cette année. Un effort est à produire sur le site internet.

Déroulement des activités - points particuliers 

- Exposition sur les gendarmeries du Monde. L’engagement exceptionnel du général PHILIPPOT comme du capitaine (ER) AICHHOLZER sont à souligner. Il convient de voir maintenant comment valoriser ce qui a été fait, tant sur notre site internet que dans l’export du produit ou sa pérennisation à MELUN (école internationale).

- Conditions de réalisation des revues. Les conditions de réalisation, avec l’appui déterminant de la CNG, de la revue 14 ont déjà été évoquées. Celles de la revue 13 méritent d’être signalées. Le coût de l’impression a été couvert par la publicité, recherchée par la société LPO avec laquelle une convention a été passée. Cette société n’est pas une régie publicitaire. Elle se contente de démarcher les annonceurs et de leur faire signer des bons de commande. C’est la SNHPG qui encaisse, délivre des reçus, entretient le lien avec l’annonceur, reçoit et met en forme les annonces. Pour son service, LPO reçoit de la SNHPG une commission correspondant à 60 % du montant de l’annonce. 

- La signature de la charte a donné accès au service de diffusion de la gendarmerie qui imprime désormais nos productions. Le tarif net est de 15 à 20 % inférieur aux tarifs d’un imprimeur traditionnel. Le transport des revues vers les unités (chefs lieux des régions et groupements) est assuré par le SDG dans le cadre de ses liaisons normales. Le routage et l’affranchissement vers les adhérents et autres destinataires reste assuré par une société de routage implantée à LIMOGES et financée par les ressources de la SNHPG.

- Vente en ligne. Cette activité fait l’objet d’une réflexion.

- Refonte de notre site internet – La société EXOSITE a engagé la refonte de notre site. L’objectif est de le mettre au standard actuel afin d’améliorer son référencement et son ergonomie. Le travail s’avère plus lourd que prévu, la réécriture complète s’imposant. EXOSITE qui avait déjà consenti un tarif défiant toute concurrence à l’association assure la réalisation de ce travail sans surcoût. Vous pouvez voir sur le site la nouvelle page internet. Elle prend en compte la nouvelle vocation de la société (société des amis du musée).

Un point à développer : le nombre d’adhérents en baisse 

Plusieurs explications peuvent être apportées :

- Le manque de visibilité sur les manifestations et salons

- Une insuffisance de production et l’absence de colloque liée à l’engagement des ressources de l’association sur les gendarmeries du monde (annuaire et exposition) et la perte des revenus du fait de la régie

- Un déficit de référencement du site internet

Pour endiguer ce phénomène, les mesures suivantes sont en cours :

- Solliciter personnellement les adhérents qui n’ont pas acquitté de cotisations depuis plusieurs années. Les 2 revues ont été adressées à ces anciens membres (260) et ils vont être relancés individuellement par le président début 2019.

- La reconnaissance comme association d’intérêt général pouvant délivrer des rescrits fiscaux. La procédure a été engagée en mai 2018 auprès des services fiscaux.

- La refonte du site internet. Le recrutement d’une équipe adhoc pour faire vivre l’actualité et créer des rubriques thématiques nouvelles est indispensable.

- La tenue du programme envisagé et annoncé quelles que soient les autres activités supposant également l’engagement de partenariats financiers durables.

Des bénévoles et un salarié particulièrement opérationnel et efficace et dont l’action mérite d’être soulignée

- Le Général Georges Philippot, notre ancien président et qui est élu à l’unanimité des membres de l’AG, membre d’honneur de la Société

- Le Colonel (er) Raymond CARTER dont l’engagement sur l’annuaire et l’exposition sur les gendarmeries du monde a été exceptionnel

- Le CE Benoît HABERBUSCH, artisan et rédacteur en chef des deux revues publiées en 2018

- CNE (er) Jean-Louis AICHHOLZER, artisan des revues, de l’annuaire et des supports numériques de l’exposition sur les gendarmeries du monde et porteur du site internet

- Madame Ghislaine RIVET, notre trésorière, dont il faut souligner la précision et la rigueur du travail, données essentielles à la qualité de gouvernance d’une association

- Monsieur Patrick GOUFFAULT notre secrétaire.

- L’assemblée général élit également à l’unanimité comme membre d’honneur le commissaire général Benjamin GRAJEDA, chef de la gendarmerie mexicaine, qui a exprimé son vœu de rejoindre notre association.


Le Rapport moral et d’activité est soumis au vote. Il est validé à l’unanimité  


Le président