Mon compte
Recherche
LIVRES   Histoire   Patrimoine   Droit, sociologie,
sciences politiques
  Défense - Sécurité   Roman   BD
AUTRES ARTICLES   CD-DVD   Documents   Objets   Publications SNHPG

POUR ADHÉRER
  MON COMPTE





Force Publique n° 03 - La gendarmerie force urbaine, du XIIIéme siècle à nos jours
Force Publique n° 03 - La gendarmerie force urbaine, du XIIIéme siècle à nos jours

Avis :
Epoque : Toutes périodes
Auteur : ACTES DU COLLOQUE 2007
Editeur : SNHPG
A la vente : oui
Etat : neuf
Prix : 15.00 €

AJOUTER AU PANIER

Tout au long du XIXe siècle, les brigades urbaines sont très majoritaires : 57% en 1830 et 58% en 1896, si l'on raisonne à partir du seuil des 2000 habitants agglomérés, où 80% environ si l'on considère celles qui sont installées dans des communes ayant au moins rang de chef-lieu cantonal, premier degré d'un monde urbain défini selon des critères administratifs . Mais bien des questions se posent au-delà de ce repérage ou de l'analyse du discours réglementaire. Comment une institution aussi enracinée dans des communes urbaines assume-t-elle ses fonctions de police des campagnes ? En quoi cette situation, à première vue paradoxale, la prédispose-t-elle à jouer un rôle d'intermédiaire privilégié entre le monde citadin et les communautés villageoises ? Quelles fonctions spécifiques â transferts de prisonniers, gardes aux tribunaux, maintien et rétablissement de l'ordre, avant même la création de la gendarmerie mobile â assume-t-elle en milieu urbain, et notamment dans les grandes villes et dans la capitale ? Y intervient-elle autant de son propre chef ? Quelles relations, de collaboration ou de concurrence, y entretient-elle avec les autres forces de police ? Pourquoi l'imaginaire collectif a-t-il longtemps refoulé le gendarme des villes derrière le sempiternel Pandore des champs ? Pourquoi ce gendarme citadin émerge-t-il progressivement dans les médias à partir des années 1960 ? En raison de l'urbanisation et de la périurbanisation croissante de la société ? Grâce à la valorisation de la police judiciaire par l'institution et par l'opinion ?

Cette journée d'étude, la première sur le sujet, espère ouvrir un nouveau chantier. Elle analyse quelques-unes des étapes, des formes et des conséquences des interventions de la maréchaussée puis de la gendarmerie dans le monde diversifié des villes, de la fin de l'Ancien Régime à la gestion actuelle du périurbain et du risque terroriste. Au-delà de l'image, partielle, d'une police champêtre, elle éclaire les capacités d'adaptation de l'institution gendarmique à l'évolution des besoins de l'État et de la société.